À quelle prime suis-je éligible? 

Découvrez toutes les aides financières disponibles pour vos travaux d'énergie renouvelable: 

1. La prime à l'autoconsommation photovoltaïque. 

 

Vous avez choisi d'autoconsommer votre production solaire?

Alors OUI, vous pouvez bénéficier de la prime à l'autoconsommation photovoltaïque.

En mai 2017, un nouvel arrêt tarifaire qui encourage la pratique de l'autoconsommation pour les installateurs de projets photovoltaïques est rentré en vigueur. En effet, l'État accord dès à présent, une aide financière pour tous les particuliers qui souhaitent consommer leur propre électricité. Cette aide sera versée sous forme de prime: la prime à l'autoconsommation photovoltaïque. 

Bien évidemment, si vous souhaitez mettre en place un système d'autoconsommation, vous aurez encore l'opportunité de revendre votre surplus d'électricité produite par vos panneaux à EDF. 

Le montant de cette prime sera défini en fonction de la puissance de vos panneaux solaire et sera versé sur 5 ans.( c'est-à-dire que le montant total de votre prime sera divisé en 5 et versé en une fois chaque année, pendant 5 ans). 

 

Tableau récapitulatif du montant en € de la prime en fonction de la puissance en Kwh de votre installation photovoltaïque: 

Afin de mieux comprendre à quel montant de cette prime vous êtes éligible, consultez la simulation ci-dessous.

 

SIMULATION:

 

vous souhaitez installé une centrale photovoltaïque de 3 kWc, vous pourrez donc bénéficier d'une prime de 1200€ car: 3 x 400 = 1200€ .

 

Étant donné que cette prime est versée une fois par an pendant 5 ans, vous obtiendrez 240€ par an pendant 5 ans, car: 1200 / 5 = 240€

 

 

Quelles sont les conditions pour bénéficier de cette prime?

Pour être eligible à cette prime d’investissement, votre installation doit soit :

  •  Être installé de manière en parallèle avec votre toiture
  • ou être installé sur une toiture plate 
  • ou remplir une fonction de brise-soleil,  d’ombrière, de pergolas ou de mur-rideau...

Doit obligatoirement: 

  • Être en autoconsommation avec vente du surplus ;
  • Être posé par un installateur certifié RGE. ( SUNALYA est certifiée RGE)

Si malheureusement, vous ne pas respectez ces conditions, vous ne pourrez pas bénéficier de la prime à l'autoconsommation photovoltaïque et ni revendre votre surplus de production solaire.

La demande de prime à l'investissement pour l’autoconsommation se met en place lors de votre demande de raccordement au réseau. Une fois la demande de raccordement faite à ENEDIS, EDF sera en mesure de vous verser cette prime.

 

2. CITE: Crédit d'impôt pour la transition énergétique. 

 

OUI, votre installation pour l'autoconsommation My Light Systems

est éligible au CITE!

Le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) permet de déduire 30% de vos dépenses réalisées pour l'amélioration de vos performances énergétiques sur votre habitation, de votre facture d'impôt sur le revenu! 

Depuis 2014, le crédit d'impôt pour les installations photovoltaïques n'existe plus. En effet, l'État a estimé que le rachat de sa production photovoltaïque par EDF était une raison suffisante pour investir dans une installation de panneaux solaires. 

Type de dispositifs éligibles au crédit d'impôt: 

• Les panneaux solaires aérovoltaïques. 

• Les panneaux solaires thermiques.

• La domotique. ( My Light Systems)

Le CITE existe depuis septembre 2014 et a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2019 (le dispositif devrait être transformé en prime à partir de 2020).

 

La Domotique! Qu'est-ce que c'est? Comment ça marche? 

En 2019, vous pouvez bénéficier du CITE uniquement sur la DOMOTIQUE de votre installation photovoltaïque. En effet, la domotique représente l'ensemble des dispositifs intelligents qui permettent de mieux maîtriser / contrôler sa consommation électrique. 

Comme vous l'aurez surement compris, la domotique est LE dispositif qui va vous permettre de gérer votre autoconsommation. Sunalya et son collaborateur My Light Systems, vous proposent de mettre en place votre autoconsommation: grâce à un système de domotique complet et éligible au CITE

Grâce au dispositif My Light Systems, vous pourrez suivre en direct la production d'énergie de vos panneaux solaires, tout en ajustant et contrôlant votre autoconsommation. ( Par exemple: allumer votre chauffage, programmer une machine à laver, allumer votre télévision..)

 

3. Un tarif d'achat Kwh subventionné. 

 

Un tarif d'achat garanti de 20 ans!

Il n’existe pas de subvention directe pour la revente totale de sa production, mais une aide sous forme d'un tarif d'achat qui varie en fonction de la puissance de l'installation. ( Prix affichés seulement pour une revente total / pas d'autoconsommation)

Ce dispositif a été conçu afin d'inciter les ménages et les entreprises à s’équiper en panneaux solaires, en leur proposant une visibilité sur la rentabilité de leur investissement.

 

Tableau récapitulatif du montant en € du tarif d'achat en fonction de la puissance en KWh de votre installation photovoltaïque: 

Le tarif d'achat est fixé pour une durée de 20 ans, ce qui permet de garantir aux installateurs photovoltaïques, une stabilité sur leurs revenus dus à la revente de leur production.

 

4. Prime énergie ou CEE: Certificat d'économie énergétique.

 

La prime énergie est versée par les entreprises fournisseurs

d'électricité, de gaz ou de fioul.

Si vous décidez de changer votre système de chauffage pour un nouveau plus économe, vous pourrez bénéficier de la prime énergie, qui vous sera verséd sous forme de lettre-chèque. 

Le montant de la prime varie en fonction :

  • De la localisation géographique,
  • Des caractéristiques de l'habitation,
  • Du type de travaux de rénovation envisagé.

En effet, ce sont les fournisseurs d'électricité, de gaz, de fioul ou encore de carburant automobile ( EDF, Auchan, Carrefour, ENGIE..) qui versent cette prime. En effet, l'État impose à tous les fournisseurs d'énergie de financer des travaux d'économies d'énergie. En échange de cela, ces fournisseurs récupèrent des CEE ( certificats d'économies d'énergie) qu'ils remettront par la suite à l'État. 

Si ces fournisseurs d'énergies ne respectent pas un minimum de quota, ils seront alors soumis à d'importantes pénalités financières.

 


Appel

Email